Forum de discussions autour de Black Sabbath
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Histoire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Histoire   Mer 03 Oct 2007, 15:01

bravo Sverrulf !! et si tu en as d'autres n'hésites pas !!
Revenir en haut Aller en bas
Sverrulf
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 1633
Age : 29
Localisation : Caen
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Mer 03 Oct 2007, 15:10

Phil a écrit:
Magnifique , Sverrulf . Tu lui as foutu une branlée à ton adversaire ? Very Happy: Very Happy: Very Happy: Very Happy: Very Happy: Very Happy:

Ca se vois non? :p huh huh
C'était que qu'on appel un cercle de guerriers.
en gros tou les adversaire (qu'on soit 4 ou 60) se mettent en cercle, les ordre sont donné par le vainqueur de la partie précédente et le combat commence.

Quand je dis les ordres c'est les règles:
Avec Honneur sans Alliance
Sans Honneur sans Alliance
Avec Honneur avec Alliance
Sans Honneur avec Alliance

Le plus marant (mais le plus court) reste le cercle snas honneur sans alliance :p.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kirkienes.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Mer 03 Oct 2007, 15:16

Moi , je l' aurais achevé .
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Sverrulf
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 1633
Age : 29
Localisation : Caen
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Ven 02 Nov 2007, 10:53

Une amie que j'ai entrainée avec moi dans la reconstitution à ouvert depuis quelques temps un blog traitant de ce que 'lon a fait cette année et de ce qu'on fera l'année prochaine. Je vous le recommande car il y a de bien belles photos!
Qaunt à moi je rajouterais certainement d'autres photographies ici d'ici peu. J'ai un stock de plus de 5 000 photographies de fêtes médiévales :b+: .



http://borghild.da.cowblog.fr/


Dernière édition par le Ven 02 Nov 2007, 22:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kirkienes.com
Sverrulf
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 1633
Age : 29
Localisation : Caen
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Ven 02 Nov 2007, 11:05

Petite photo de la fête médiévale de Saint Valery sur Somme. C'est dans cette petite ville qui Guillaume le Conquérant et son armée ont quittés les côte Française à la conquête de l'Angleterre en 1066 (Hasting).
La photo représente comme vous pouvez vous en doutez une reconstitution de combat entre Normands Ducaux et Saxons.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.kirkienes.com
Sverrulf
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 1633
Age : 29
Localisation : Caen
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Ven 02 Nov 2007, 13:24

Photo issue de la même fête.

Revenir en haut Aller en bas
http://www.kirkienes.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Sam 29 Déc 2007, 22:10

Je viens de regarder un téléfilm sur France 2 très intéressant et très captivant qui relate le parcours de la première "Femme Savante" en France . Répondant au doux nom de Madame Emilie du Châtelet , elle s' intéressa très rapidement à l'étude des sciences .

Voici un aperçu de sa biographie ( source Wikipédia ) :



Fille de Louis Nicolas Le Tonnelier, baron de Breteuil, introducteur des Ambassadeurs de Louis XIV, Émilie eut la chance de vivre dans un milieu ouvert ; ses parents recevaient en effet le poète Jean-Baptiste Rousseau et Fontenelle dans leur salon parisien et elle connut ceux-ci dès l'enfance. Elle doit à son père une éducation qui d'ordinaire n'était que rarement dispensée aux filles. Lui-même lui enseigna le latin et celle-ci, douée pour les études, apprit également le grec et l'allemand. Douée pour la musique, elle apprit à jouer du clavecin ; aimant la danse et le théâtre, qu'elle pratiqua en amateur, aimant aussi à chanter l'opéra.

Présentée à seize ans à la Cour par son père, elle fut séduite par les plaisirs que cette vie offrait, cédant à certaines extravagances, collectionnant les robes, les chaussures, adorant les bijoux. Mariée le 12 juin 1725 au marquis Florent Claude du Châtelet (ou du Chastellet), celui-ci avait trente ans et Émilie dix-neuf. Avec son époux, gouverneur de Semur-en-Auxois, elle vécut quelque temps dans cette ville et c'est là qu'elle rencontra le mathématicien de Mézières. Elle eut la chance d'avoir un mari qui la laissa vivre librement; se rendant compte de ses propres limites autant que des capacités intellectuelles de sa femme. Le mariage se traita comme une affaire, l'amour ne rentrant que rarement en compte. Elle eut, de son mari, trois enfants, dont Louis Marie Florent du Chatelet mais son époux, pris par sa carrière militaire, ne voyait son épouse que très rarement. Celle-ci avait d'ailleurs été auparavant la maîtresse du marquis de Guébriant et du maréchal de Richelieu ; l'assiduité et le goût de l'étude qu'elle montra avec précocité ne l'empêchant pas de mener la vie volage de la Régence.

De ses divers amants, Voltaire eut sur elle le plus d'influence, l'encourageant à étudier la physique et les mathématiques pour lesquelles il lui reconnaissait des aptitudes particulières, la considérant supérieure à lui-même en ce domaine par ses connaissances. Le substantif « scientifique » n'existait pas alors, mais c'est ce qu'était Émilie du Châtelet : une des premières femmes à l'avoir été ainsi que Marie-Anne Lavoisier, et dont on ait conservé une documentation certaine pour pouvoir l'affirmer. Cela ne signifie pas qu'il n'y ait pas eu d'esprits scientifiques féminins auparavant, mais celles qui l'eurent par la suite ne connurent pas la fin tragique d'Hypatie d'Alexandrie d'Égypte dans l'antiquité. Émilie étudie Leibniz, se concerte avec Clairaut, Maupertuis, König, Bernoulli, Euler, Réaumur, autant de personnages auxquels on doit l'avènement des « sciences exactes », concept qui n'existait pas encore à cette époque. Quand elle entreprendra la traduction des Principia Mathematica de Newton, elle ira jusqu'à consulter Buffon.


Portrait par Marianne Loir. Bordeaux, Musée des Beaux-ArtsElle fait la connaissance de Voltaire en 1734 alors qu'il est en disgrâce ; elle l'accueille chez elle, dans son château de Cirey-sur-Blaise en Haute-Marne : il a trente-neuf ans et elle vingt-sept, leur liaison va durer quinze ans. C'est lui qui la pousse à traduire Newton et qui lui fait prendre conscience d'avoir la liberté de penser par elle-même. Après avoir eu la chance, rare pour l'époque, d'avoir eu un père ne la considérant pas exclusivement comme une « fille à marier » et à doter pour continuer la descendance d'une lignée, elle a celle d'avoir un compagnon la considérant son égale. Voltaire se montra du reste toujours admiratif envers elle, louant son intelligence et ses qualités, dont celle, non des moindres, de ne jamais médire des autres dans un monde brillant certes, mais aussi méchant que spirituel. Moquée, ainsi que Voltaire, par les dames de la Cour telles que Marguerite de Staal-de Launay et plus encore par la plume acerbe de Marie du Deffand qui la jalousait, Émilie — à qui étaient reprochés quelques travers « un peu ridicules », comme de se plaindre du bruit l'empêchant de « penser » et de se concentrer sur ses expériences nécessitant un matériel rare et bien peu utilisé alors — ne s'en indigna jamais, laissant dire les mauvaises langues. Sa position sociale la mettait sans doute à l'abri des commentaires acides, mais son esprit, sa véritable « noblesse », la situait certainement au-dessus des propos aigres et jaloux des brillantes épistolières, fussent-elles les meilleures et les plus fines de son époque.

À son arrivée à Lunéville, à la cour de Stanislas Leszczyński, en 1746, elle s'éprend du poète Saint-Lambert et délaisse Voltaire avec lequel elle restera toutefois liée d'amitié jusqu'à sa mort, qui survient trois ans plus tard à la suite d'un accouchement, à l'âge tardif de quarante-trois ans, mettant au monde une petite fille qui ne lui survivra pas. Saint-Lambert et Voltaire l'assistèrent jusqu'au bout. Ce fut Voltaire qui se chargea de faire publier la fameuse traduction que son amie avait faite du traité de Newton et qu'elle avait envoyée à la bibliothèque du roi, comme si elle avait pressenti sa fin prochaine.

On doit à Élisabeth Badinter une étude approfondie sur Émilie du Châtelet, où l'auteur, à travers son personnage, met en lumière l'ambition féminine qui se fait jour au cours du XVIIIe siècle. Selon l'auteur, Émilie avait quelque chose de viril, d'androgyne et c'est pourquoi elle en rajoutait sur l'apparence, fanfreluches et maquillage. Mais, les femmes, désormais, voudront toujours plus être reconnues pour leurs capacités et c'est à partir de cette époque qu'elles commenceront à acquérir une renommée qui n'était le plus souvent auparavant que le fait de courtisanes devenues favorites d'un roi.


Œuvres [modifier]
Institutions de Physique, Paris, 1740, in-8°
Analyse de la philosophie de Leibniz, 1740
Réponse à la lettre de Mairan sur la question des forces vives, Bruxelles, 1741, in-8°
Dissertation sur la nature et la propagation du feu, Paris, 1744, in-8°
Trad. des Principes de Newton, publiée par Clairaut, 1756, avec son éloge par Voltaire.
Principes mathématiques de la philosophie naturelle traduction de Newton, Paris, 1766, vol. 1, vol. 2
Discours sur le bonheur, 1779
Doutes sur les religions révélées, adressés à Voltaire (Paris, 1792, in-8)
Opuscules philosophiques et littéraires, 1796
De l'Existence de Dieu, (imprimé à la suite de l'édition de ses lettres de 1806, chez N. Xhrouet) et un certain nombre de lettres inédites au comte d'Argental, Paris, 1782 ; Paris, 1806, in-12; Paris, 1818, in-8, éditées par Eugène Asse, Paris, 1878, in 12

Voir aussi [modifier]
L'Institut Émilie du Châtelet est le premier centre de recherches français voué aux problématiques des études portant sur le(s) genre(s).

Bibliographie [modifier]
Françoise de Graffigny, La Vie privée de Voltaire et de Mme Du Châtelet, Treuttel et Wurtz, Paris, 1820
Charles Augustin Sainte-Beuve, Causeries du lundi, Voltaire à Cirey, Garnier frères, Paris, 1881
Élisabeth Badinter, Émilie, Émilie ou l'ambition féminine au XVIIIe siècle, Flammarion, Paris, 1983, réédition 2006.
Florence Mauro, Émilie du Châtelet, Paris, Plon, 2006
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Sverrulf
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 1633
Age : 29
Localisation : Caen
Date d'inscription : 31/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Sam 12 Jan 2008, 14:50

Hey!
C'est pas parceque c'est l'hiver qu'il faut se prélasser dans son petit confort du XXIe siècle!

C'est ainsi que nous organisâme pour le première fois, un bon ami qui répond au nom de Sigvald et moi même, notre premier camp d'hiver nommé "Camp d'Hiver de Torpt 2008" (simplement par rapport au nom du lieu-dit) du Mercredi 02 au Samedi 05 Janvier 2008.

Voilà au moment quez nous parlions d'organiser cela, nous reconstituons la vie d'hommes du Nord du Xe siècle, mais nous ne les jouons qu'en été entre 20 et 30°C, nous voulions changer ça en créant notre propre date au moin une fois par an.

Et voilà comment se projet devins réalité en quelques jours de travail. nous fîment une liste très détaillée des dépenses à faire, pour la route, la nourriture, la logistique... Nous établîment une liste d'invité pour enfin donner lieu à la cotisation d'entré au camp afin que tous les frais soient partager équitablement. C'est donc une somme de 30€ par personnes, pour 5 participants, soit un budget tout compris dse 150€ pour 4 jours!

Notre but?
Réussir à vivre au mieu en nous débrouillant dans la limite du raisonnable, dans une forêt où tout ( ou presque...) anachronisme est proscrit.

Arpès quelques recherches, nous réussiment enfin à nous faire très aimablement prétés 6Hectar d'une belle forêt de pins et chênes en plein coeur de cette ancêstrale Normandie qui nous est chère. Le directeur de notre Association (Dex Aïe) allias Laurent; Baron de Fierville, a accepté de nous prêter du matériel de logistique, à savoir, uen tente saxone, un trepied et un chaudron.

C'est le Mercredi 02 Janvier que nous nous retrouvâmes chez l'un d'entre nous pour le grand départ. Avant l'heure du midi nous fument arrivés sur les lieux où nous commençâmes à faire de nombreux allés retour entre le véhicule et le lieu choisi sur le fait pour établir le bivouac. Vint le tour des allés retour pour chercher la paille, gentilment déposée près de nos véhicule par un agriculteur local afin d'avoir un minimum de confort par ces nuits de -2 à -5°C. Nous instalâmes le campement en quelques heures pendant que d'autres tentaient d'allumer le premier feux à l'aide de paille, d'une cagette et de bûches certes nombreuses mais complètement trempées.

La soirée fut difficile et nous mangeâme des légumes chaud mais cru. Petit discours des organisateur, distribution des documents préparatif et du règlement établi, présentation des cinq membre :
-Borghild, seule femme de Torpt 2008
-Björn, un nouvel arrivant que nous prenons sous nos ails pour l'aider à s'équiper
-Thorolf, le tout nouveau que nous ne connaissions pas avant l'aventure, et le pauvre à avouer être breton dés le premier soir Smile
-Sigvald, un bon ami membre de l'organisation
-Sverrulf, moi même, aillant guider tous ce petit monde dans l'Univers de l'Histoire Vivante.

Sigvald et moi n'étions pas prêt de nous couchés étant volontaire pour faire le premier tour de garde, qui sachons le, faisait 4 heures. Le frois insistait sur le dos de notre fatigue, à quelques centimètre du feu encore un forme, couvert de couverture, nous fîment de nos tête des piquets de tipis afin de contenir la chaleure de nos corps respectifs. C'est alors, que dans la nuit qui avait bien avancée, Sigavld, qui satisfaisait ses besoins naturels entendit un certain "Rrrr Rrrr". Aucun doute possible! Des sanglier, à quelques mètre seulement de nous et de la tente. Un silence planait alors, notre ouïe à la recherche du moindre bruit, nous compriment alors que des annimaux, cervidés et sangliers grouillaient autour du campement, Sigvald, par prudence, réveilla rapiement Björn et sortit nos terribles Danaxes (hache de combat Danoise mesurant minmum 150cm). En arc de cercle devant l'entré de la tente, nous guettions, les suspect étaient on peu plus près, et dans un noir total nous pument voir des silhouette de ce que l'on suppose être des chevreuils. Par précaution je réclama à Borghild, alors en panique totale les 4 grosses bougies que l'on avait mises de côté. Je les allumèrent et les disposaient en cercle tout autour de la tente. Après un long moment d'attente stressante, nous nous décidame à rentrer nous coucher, je ferma l'ouverture de la tente une fois tous dedans et disposa deux bouclier sur la fente, juste a cas où.

Cette nuit, fut particulièrement mauvaise,sauf pour Thorolf qe tout ce ci n'avait pas réveillé. Nous avions tous eu peur, ne sachant pas comment réagissait un sanglier fasse à nous, devions nous faire des bruit et des grand geste, où avions nous eu raison de rentrer? Je pense qu'un sanglier qui prend peur peu sans considération charger ce qu'il considère alors comme un adversaire, le risque pouvait être grand, surtout si des petis marcassins accompagnaient papa et maman.

Le lendemain matin, tous réveillés, nous priment notre petit déjeuner dans a tente que nos corps et nos peaux avaent réchauffée. une corne de lait et une tranche de brioche recouverte de miel. Cette nuit là il avait plus et gelé, après une nuit comme celel ci l'envi de sortir n'était pas bien présente et nous perdame une partit de la journée par cette feignantise. Nous nous levame tout de même et Sigvald et moi donions les premiers ordre du jours : Trois gars pour le bois les deux autres qui doivent réanimer les cendres totalement trempée.

Les réserves de bois montaient alors que le feu était extrêmement faible, nos 2e repas ne fut pas un succès avec ces légumes toujours cru. Le programme de l'après midi était chargé. une expéidition de trois personne devaient explorer les environs aussi loin que nos droits le permettaient alors que j'initiais Thorolf au maniment des armes, pour ensuite tous nous retrouver et faire un entrainement commun au combat. La nuit est tombé vite et les légumes ont cuit tout la journée.

Le soir venu nous voulions mangéer de la viande, nous accrochame une grosse cuisse au trepied, qui pendant plusde deux heures tournoyait au dessus des flames. Ce n'était pas mauvaios mais une fois de plus rien n'était cuit. Pour la nuit, réorganisation : Plus de tour de garde mais des relais de réveil pour alimenter le feu. toutesles 3 heures une personne se lève pour vérifier tout ça. Finalement une seule eprsonne s'est levée et les deux qui s'étaient porter volontaier pour suivre ne se sont pas bouger... Coup de chance je me suis lever en même temps que le soleil et les braises encore chaude ont réanimer rapidement un beau feu. Alors que tous dormait et que le feu se dressais (le chaudron à encore passé la nuit à chauffer) j'entendis un bruit de bulle das nle récipient, MIRACLE!! l'eau boue et les carottes sont cuite!!! Trois jour pour un tel résultat, j'alla réveiller tout le monde en criant "LES CAROTTES SONT CUITES!!!!" Je me suis rendu compte plus tard que sa s'est interprété différament. Je n'ai pas attendu plus longtemp pour mettre des morceaux de viandes dans le chaudron. Nous déjeuname peu et le repas du midi fut fameu grace notament à Sigvald qui eut la bonne idée de rajouter du cidre pour mijoter avec tous ça... Ce ut un véritable délice, plus encore pour nous qui depuis trois jours n'avions que peu avaler (voir photos).

L'après midi fut consacrée à l'artisanat pour Sigvald qui bricolait je ne sais trop quoi avec de la maille , Thorolf qui lui donnait un coup de main et moi même qui joignait des chute de laine pour faire une nouvelle couverture. Björn devant partir le soir même, il est partit accompagné de Borghildà la recherche d'un point de rencontre pour que l'on vienne le chercher, cefut pour lui un court séjour, et il ne connu pas le bon repas du soir cette fois cuit avec un peu de bière, et pour la première fois nous changions de légume en faisant cuir de flageolet, qui n'étaient pas mauvais. Cette nuit là aucun volontaire pour se réveiller pour maintenir le feu en forme, nous mirent une grosse buche humide censée tenir la nuit. la feignantise une fois de plus de tous les participants fut paillante, impossible de refaire un feu au ledemain, pour uen nouvelle nuit de pluie. Les deux chargés du feu euent beaucoup de peine à le rallumer avec de la paille et une paire de chaussette gracieusement sacrifier par ntore cher ami Sigvald Le Puant, qui lui m'aidait à remballer le camp. Péripéci lorsque personne ne put mettre la main sur les clerf de la voiture, moment de panique pour les 4 aventuriers. C'est uen fois de plus Sigvald qui va réussir à les trouver dans la paille que l'on avait déjà rassemblée en tât. Finalement nous fument près pour l'heure du rendez-vous fixée par la famille de Thorolf chargée de ramener en ville une partie du matériel.


Cette semaine fut de bonne humeur et de bonne ambiance, tout le monde à mis la main à la pate, et nous avons été agréablement surpris par Thorolf, un amis de Björn que nous ne connaissions pas. Ce fut difficil pour tous mais nous sommes entièrement satisfait de tout cela et un autre camp d'hiver à budget et participants bien plus important est prévu pour l'année prochaine, on parle déjà d'un beau terrain qui pourrait nous être prêté en Champagne... Avis au propriétaire à qui sa ne dérange pas de prêté une parcelle de terrain pour ce genre d'activité tout à fait infensive pour tout et pour tous.

Merci de m'avoir lu, et voici quelques photos :


Sverulf; Thorolf; Sigvald


Le camp au petit matin


La fameuse cuisse léchée par les flames!


Même en journée je me fait emmerder par un sanglier XD


Heureusement Sigavald, ancien dresseur de sanglier est venu me prêter main forte!


Voici LE repas, miam...


Une petite soirée tranquille.



Motivé pour l'an prochain les gars???!!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.kirkienes.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Sam 12 Jan 2008, 18:41

Ca , c'est la vraie vie !!!!!!!!!!!! :bien!: :bien!: :bien!:
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Mar 19 Fév 2008, 05:59

Hier a été diffusé un docu-fiction sur la Résistance , à vrai dire , très bien fait . Dans la perspective de rendre hommage à ces valeureux héros qui pour 100000 d' entre eux , ont sacrifié leur vie , un deuxième volet sera diffusé ce soir sur France 2. :bien!: :bien!: :bien!:
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Mar 19 Fév 2008, 21:44

Comme prévu , diffusion du deuxième volet sur la Résistance , celui-ci étant plus axé sur la déportation des Juifs vers les camps de la mort mais aussi sur les associations qui , au risque de leur vie , entreprirent de sauver des milliers d'enfants juifs de sorte qu' ils soient accueillis dans des familles françaises en province . Touchant , émouvant , mêlant docu- fiction et archives inédites , ce documentaire parfaitement réalisé , insiste , de toute évidence , sur le fait que cela ne doit plus se reproduire .


Dernière édition par Phil le Mar 19 Fév 2008, 21:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Jeu 13 Mar 2008, 12:49

Lundi prochain , viendra dans l' établissement , un interlocuteur de confession juive qui , étant enfant, fut recueilli et caché par un Juste sous l' Occupation . Son témoignage sera certainement très poignant .
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Mer 02 Avr 2008, 07:20

Les dames de cœur d'Henri VIII d'Angleterre

Dominique Borde
01/04/2008 | Mise à jour : 18:03 | .
Mary et Anne Boleyn se seraient succédé dans le cœur et le lit du monarque. L'historienne Simone Bertière * éclaire les zones d'ombre qui les entourent.
«Deux sœurs pour un roi» Drame historique de Justin Chadwick, avec Natalie Portman, Scarlett Johansson, Eric Bana. Durée: 1h55.
» La bande-annonce de «Deux soeurs pour un roi»

La grance histoire est souvent ingrate, calomnieuse ou franchement oublieuse avec les petites histoires d'amour. Ainsi, Anne Boleyn, seconde épouse du roi d'Angleterre Henry VIII est restée célèbre pour avoir provoqué la séparation avec l'Église de Rome, après avoir mis au monde la future Élisabeth I re et avant d'être décapitée pour adultère.

Mais peu d'historiens ont évoqué sa sœur Mary, demoiselle d'honneur à la cour, qui aurait partagé la couche royale avant elle. Le film de Justin Chadwick, inspiré du roman de Philippa Gregory, évoque les deux sœurs, respectivement interprétées par Scarlett Johansson et Natalie Portman, la première sage et réservée et rapidement mariée, la seconde intrigante et ambitieuse. Une Iseult blonde et une Iseult brune ressuscitées et en partie réinventées par le roman historique.

Car, de la tendre Mary, on sait peu de choses comme le précise l'historienne Simone Bertière. « On suppose que les deux sœurs ont été très peu ensemble. Mais tout est très controversé. Mary née en 1499 était l'aînée [contrairement à ce qui est dit dans le film]. À l'âge de 15 ans, elle aurait fait partie de la suite de la sœur de Henri VIII à l'occasion du mariage de Louis XII qui ne dura qu'un an. Elle rencontre le roi en 1520, elle a alors 19 ans, lui 30 et est un fort bel homme. Elle aurait alors été sa maîtresse. Mais un an plus tard, le roi la marie au gentilhomme, William Carey. Elle mettra un enfant au monde, un garçon. Était-il de son mari ou du roi ? Elle disparaît de la scène à ce moment-là. »

Quant à Anne Boleyn, l'historienne, qui se réfère à plusieurs ouvrages et portraits, peut la décrire plus sûrement : « Anne était brune, avec des yeux noirs, un front haut, un nez droit, un cou très long, un menton fin. Née en 1501, elle aurait été placée en France à la suite de Claude de France, l'épouse de Louis XII et y serait restée jusqu'en 1522. Mais là aussi on trouve beaucoup de zones d'ombre et de contradictions. Comme elle fut à l'origine de la fondation de l'Église anglicane, les catholiques sont assez durs avec elle.

Relations incestueuses

On retrouve ainsi des ragots terrifiants. On raconte que Henri VIII aurait été l'amant de la mère avant d'être celui des filles. Ce qui est très fantaisiste et décalé par rapport à son âge. On prête à Anne des difformités comme six doigts à la main droite et des dents de travers. On l'accuse aussi d'avoir eu de nombreux amants ou, pire, de relations incestueuses avec son frère… » Les caractères à l'opposé des deux sœurs sont plutôt bien reflétés par les personnages du film. Alors que Mary, prudente et pragmatique, préfère une vie rangée et sage, sa sœur Anne s'avère ambitieuse, manipulatrice et volontiers aguicheuse.

Une chose est également à peu près sûre, l'une et l'autre furent les maîtresses successives de ­Henri VIII, qui à l'époque était jeune et chevaleresque. Et c'est bien Anne qui a laissé son empreinte dans l'histoire, comme le souligne encore Simone Bertière : « Après son procès où Henri VIII l'accusa des pires choses, et sa décapitation, elle devint plus tard une égérie pour les romantiques. Un opéra de Donizetti en fit d'ailleurs une héroïne douloureuse. »

Le sort en était jeté. Si Anne, son rôle politique, sa beauté et son tragique destin sont entrés dans l'histoire par plusieurs portes, Mary a pris une fois pour toutes celle dérobée de l'oubli. Aucun portrait et peu d'écrits pour se rappeler son existence. Mais comme l'écrivait Alexandre Dumas, on peut faire des enfants à l'histoire à la condition qu'ils soient beaux. Et, dans le film, Scarlett Johansson et Natalie Portman sont très… cinématographiques.

* Simone Bertière est l'auteur de plusieurs biographies historiques dont « Mazarin, le maître du jeu » (Éditions De Fallois).
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Blackjuju
Children Of The Grave
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 56
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Lun 14 Avr 2008, 10:46

Je viens prendre le topic en route.. j'ai pas tout lu encore.
Moi aussi j'adore l'histoire et plus particulierement la WWII.....
Mais le reste m'interresse aussi. En général je ne rate pas une émission sur ARte ou la 3 quand ils passent qqchose.
J'ai pas mal de bouquins (y a qu'à voir le bordel de ma biblio derrière moi sur mes vidéos....) mais je ne retiens pas tout ce que je lis.....
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Lun 14 Avr 2008, 19:49

Je viens d' apprendre que le "Nid d'aigle" , à savoir cette résidence offerte à Hitler pour ses 50 ans sise à Berchtesgaden , a été transformé en hotel .
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: L'Histoire   Lun 14 Avr 2008, 20:00

arhhhh tokio hotel?
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Mar 15 Avr 2008, 10:43

Phil a écrit:
Je viens d' apprendre que le "Nid d'aigle" , à savoir cette résidence offerte à Hitler pour ses 50 ans sise à Berchtesgaden , a été transformé en hotel .




Le nid d'aigle d'Hitler transformé en hôtel
L'Intercontinental Berchtesgaden propose aux touristes de gouter au charme des montagnes bavaroises...Oui, mais ce nouvel hôtel de luxe a été construit sur un site historique: Le nid d'aigle d'Hitler. 50 après la prise du nid d'aigle d'Hitler par les soldats de la première Division Blindée du Général Leclerc, le groupe construit sur les ruines du bunker qu'avait fait édifier le dictateur pour lui et ses proches. 50 millions d'Euros auront été necessaires pour édifier ce palace 5 étoiles qui comporte 138 chambres et 12 suites comprises entre 270 et 1300 Euros la nuit.


Beauté du panorama, pureté de l'air, spa, bibliothèque, bar, lobby chic et chaleureux, deux piscines, intérieure et extérieure, tout ceci contraste avec le carractère un peu hostile de l'extérieur du bâtiment. Un véritable parcours du combattant, c'est le cas de le dire, pour accéder à l'hôtel: l'accès à la maison de thé du Führer par une route vertigineuse de 6,5 kms, ensuite, après u tunnel de 140 m, l'ascenseur d'époque transporte en 40 secondes les visiteurs en plein coeur de la résidence 124 mètres plus haut...Un vrai régal pour les yeux !

L'occasion pour les touristes de revisiter l'histoire, puisque le groupe et les autorités locales ont financé un centre de documentation sur le nid d'aigle et le nazisme situé à 300 m de l'hôtel, dans les chambres, les responsables de la chaîne hôtelière ont placé un livre de 600 pages sur le nazisme intitulé "L'utopie meurtrière", dans lequel les clients peuvent y trouver une somme d'informations sur les horreurs du régime national-socialiste. Ainsi la Chaîne participe au questionnement des consciences et écarte du même coup toute critique sur le choix de l'emplacement.
Hormis le contexte historique et le poids du symbole, le site reste l'un des endroits les plus magnifiques pour les amoureux de la montagne et offre un panorama grandiose sur les Alpes bavaroises et autrichiennes ! Un vrai hâvre de paix !
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Blackjuju
Children Of The Grave
avatar

Nombre de messages : 93
Age : 56
Localisation : Nîmes
Date d'inscription : 02/10/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Mer 16 Avr 2008, 12:30

Je connais j'y suis allé...
D'abord Leclerc c'était la 2ème DB.....
ensuite le nid d'aigleil n'y est allé qu'une fois il me semble....
L'endroit est magnifique.....
Au bas du Berghof il y a les ruines du site où Hitler vivait. Je suis tombé sur les ruines de sa maison par hasard dans les bois.... Je l'a reconnue (il n'y a que les fondations) parce il reste les arches de ce qui était une écurie. Tout autour il reste tout un tas de bicoques dont une ou deux étaient déjà il y a 15 ans une espèce de résidence de vacances pour les militaires Américains et tout un tas de bicoques souvenirs... j'ai ramené qq bouquins de là bas... le pire ça était pour trouver l'endroit... au village à Berteschgaden.... personne (les vieux) ne savait où se trouvait la maison d'Hitler... finalement avec un peu d eflair et de déduction j'ai trouvé mais ça n'a pas été simple... ça devait être en 91 ou 92... Depuis ça a du évoluer et je ne sais pas comment c'est maintenant.
Le nid d'AIgle n'étaiot pas accessible à cette époque de l'année.... mais ça seravait déjà de restaurant et un de mes grands regrets est de n'y être pas allé...

Pour l'anecdote Phil, ce jour là il faisait Hyper chaud et on était en Tshirt. Le soir on décide de rentrer par le Tyroll, on trouve un Hotel et le lendemain tout était couvert de neige..... on est passé de 20° à 0 en une nuit. On a repassé les montagnes et on s'est arrété au chateau de Louis II de Bavière.... Schleisswig machin bidule Holstein...sais jamais l'écrire et encore moins le prononcer....
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Ven 12 Aoû 2011, 12:09

Là, sur Europe 1, j'écoute une émission sur les Cathares. J'ai donc dû interrompre le Grand Funk Railroad.

http://www.europe1.fr/Radio/Direct/pvr.html
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Jean-Louis
Heaven And Hell
avatar

Nombre de messages : 9660
Age : 65
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: L'Histoire   Ven 12 Aoû 2011, 15:51

Tu es passionné par leur histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Ven 12 Aoû 2011, 16:18

Oui, j'ai fait tous les châteaux cathares une année. cheers
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Sylvain-
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 4063
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Ven 12 Aoû 2011, 17:25

Phil a écrit:
Oui, j'ai fait tous les châteaux cathares une année. cheers

des sites de toute beauté ! perso je n'ai visité que le château de Quéribus ainsi que Montségur

ce pays était l'une des toute première puissance en Europe et une civilisation d'un grand raffinement

Phil, si tu ne l'as pas deja fait, je te conseille ce livre de Zoé Oldenbourg: didactique, complet, avec un souffle dans l'écriture, ça se lit sans fin, un ouvrage palpitant - ça existe en poche pour à peine 6-7 euros - j'ai du le lire 2-3 fois, une oeuvre passionnante et qui fait encore référence parmi les historiens contemporains





Dernière édition par Sylvain- le Mar 16 Aoû 2011, 10:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Sam 13 Aoû 2011, 18:11

Construction du Mur de Berlin, il y a 50 ans pile :

http://www.cyberpresse.ca/international/ailleurs-sur-le-web/201108/13/01-4425755-construction-du-mur-de-berlin-50-ans-videos.php
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Childy
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 5125
Age : 49
Localisation : Québec
Date d'inscription : 12/05/2008

MessageSujet: Re: L'Histoire   Lun 15 Aoû 2011, 03:17

Sylvain- a écrit:
Phil a écrit:
Oui, j'ai fait tous les châteaux cathares une année. cheers

des sites de toute beauté ! perso je n'ai visité que le château de Quéribus ainsi que Montségur

ce pays était l'une des toute première puissance en Europe et une civilisation d'un grand raffinement

Phil, si tu ne l'as pas deja fait, je te conseille ce livre de Zoé Oldenbourg: didactique, complet, avec un souffle dans l'écriture, ça se lit sans fin, un ouvrage palpitant - ça existe en poche pour à peine 6-7 euros - j'ai du le lire 2-3 fois, une oeuvre passionnante et qui fait encore référence parmi les historiens contemporains

Je vais chercher si on l'a ici. Il y a un château de Montségur !?

_________________
Je me souviens
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 68236
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: L'Histoire   Lun 15 Aoû 2011, 04:12

Oui, il est magnifique. cheers cheers cheers



Je cite :

"Le château de Montségur (Montsegur en occitan) est un château qualifié de cathare. En effet, ce château fut implanté à l'emplacement arasé de l'ancien village fortifié qui constituait, jusqu'au siège de 1244, le lieu de résistance des cathares et des faydits. Les cotes architecturales démontrent que le château actuel fut conçu sur la base de la canne anglaise qui ne fut introduite qu'ultérieurement ce qui prouve que celui-ci a été partiellement reconstruit par la famille du nouveau Seigneur des lieux, le Maréchal de la Foi Guy II de Lévis après la reddition cathare de 1244."
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Histoire   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Histoire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'histoire de la slide hawaïenne
» [Jeu] Histoire à choix de réponse (prise 2)
» [Vidéo] Emission "Toute une histoire"- Tokio Hotel (19.12.08)
» l'histoire des Dobro et National
» Pourquoi l'histoire et la déco de PiB ne collent pas...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Sabbath :: Hors Black Sabbath :: Autres discussions-
Sauter vers:  
Les forums partenaires