Forum de discussions autour de Black Sabbath
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 JON LORD

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
SabbatNoir
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 3723
Age : 50
Localisation : Everywhere
Date d'inscription : 01/04/2011

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 09:15

Revenir en haut Aller en bas
http://www.black-sabbath.fr
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 09:16

@ Kilou et Sabbatnoir cheers cheers cheers cheers cheers cheers

J'ai fait celui de Paris le 26 février... Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 09:31

Philip Sayce : “RIP Jon Lord. Thank you for making this world a much better place.”
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 10:27

Merci à Purplexed pour cet émouvant message :

"Poignant hommage de l'écrivain Henri Loevenbruck sur sa page facebook ; il est ok pour que je publie ici ce vibrant témoignage .......

On est le 16 juillet 2012 et cette date restera pour moi de sinistre mémoire.
Aujourd’hui, Jon Lord est mort. Et je ne peux m’empêcher de penser au visage sombre de mon père ce 29 octobre 1981, quand il apprit, dans notre salon, la mort de son ami et maître Georges Brassens.
C’est un peu idiot, c’est un peu artificiel, sans doute, d’être aussi triste, aussi touché en apprenant la mort de quelqu’un qu’au fond, on n’a jamais côtoyé que par la pensée, que par la musique. Et pourtant, voilà, j’ai l’impression d’avoir perdu un proche. J’ai l’impression qu’on m’a arraché un bras, parce que Jon Lord a été présent dans ma vie presque quotidiennement depuis que j’ai douze ans, qu’il a été, de loin, le musicien que j’ai le plus admiré, qui m’a le plus inspiré, et parce qu’il va terriblement me manquer. Terriblement. Savoir que je ne reverrai plus jamais Jon Lord sur scène est pour moi la source d’un accablement profond que je ne saurais vraiment expliquer sans avoir l’impression d’être un jeune groupie boutonneux… Et pourtant…

Jon Lord, c’est le pianiste-organiste qui, en 1967, a créé le groupe Deep Purple avec Ritchie Blackmore. Des cinq membres originaux du groupe, c’est aussi celui qui sera resté le plus longtemps fidèle au poste, puisqu’il ne l’a jamais quitté, jusqu’à ce jour noir de 2002 ou, fatigué, à l’âge de 61 ans, il céda sa place à Don Airey. Ce jour-là, j’étais parti avec Gérard Guéro à Londres pour voir le dernier concert de Deep Purple auquel il participait, et je me souviens d’avoir déjà chialé comme un gosse en le voyant soudain surgir derrière son clavier, au milieu du concert, comme un diable sorti de sa boîte, et offrir sur scène ledit clavier, son légendaire orgue Hammond, à son successeur, devant nos yeux tout mouillés. Je n’oublierai jamais l’image de cet homme si élégant, avec ce merveilleux accent britannique, ce bégaiement si charmant, sa longue chevelure blanche de Gandalf du rock, en train de caresser doucement le flanc de son orgue C3, comme on caresse un vieux cheval fidèle, avant de laisser si modestement la place à Don Airey, l’air de dire : « prends-en soin »… Dans une vidéo où il raconte ce moment, Lord dit qu’il pleurait, lui aussi, comme nous tous à l’Hammersmith Apollo. Plus que nous tous, sans doute. Après 34 années passées au sein du groupe, on comprendra aisément que l’émotion a dû être terrible pour lui. Après presque 30 ans à l’avoir écouté, vous comprenez que la mienne est bien profonde aujourd’hui.

Jon Lord, ce n’était pas seulement un compositeur de génie (je pèse mes mots), c’était avant tout un son incroyable, un son inimitable. Celui de son Hammond branché sur des amplis Marshall, un son qu’il triturait, distordait, faisait tourner comme un derviche dans son caisson Leslie avec une sorte de furie expérimentale jouissive. Jamais personne n’a su tirer de cet instrument un son aussi entier, aussi unique, qui allait de la plus grande pureté jusqu’à l’assourdissement le plus démoniaque (et là aussi, je pèse mes mots… des sourds, il y en a eu au sortir des concerts de Deep Purple dans les années 70…). Lord était à l’orgue Hammond ce que Hendrix était à la guitare.

Ce son, je l’ai entendu pour la première fois en 1984 grâce à un camarade de classe, à Maurice Ravel, qui m’a fait découvrir Perfect Strangers, l’album de leur reformation. J’avais 12 ans. Je me souviens encore du choc. Tout à coup, les cours de piano que mes parents voulaient me faire prendre prenaient un sens nouveau. Ils allaient me permettre de jouer ça ! Ou du moins d’essayer. Je me souviens d’être arrivé un jour audit cours de piano avec la cassette de Made in Japan, de faire écouter l’instru du morceau « Lazy » à mon prof, et de lui dire : « Je veux jouer ça ». Le pauvre, fort dévoué, a fini, devant mon insistance, par relever l’intégralité de la partie clavier sur partition, alors qu’il n’était probablement pas un grand amoureux du rock n’roll, et par tenter de m’apprendre à la jouer à peu près correctement…
A l’époque, je n’avais que ces deux albums, Perfect Strangers et le mythique live Made in Japan. Ce n’est qu’en 1987 que, grâce à Fabrice Mazza, j’ai vraiment découvert l’incroyable discographie de Deep Purple, mais aussi de Jon Lord en solo. C’est à Fabrice que je dois la véritable découverte de ce qui restera pour moi le plus grand groupe de l’histoire du rock, et surtout son plus grand organiste. Je nous revois encore dans la cour de St Michel de Picpus, allongés par terre, avec chacun une oreillette de son walkman, à écouter ensemble les albums de Purple en boucle, à nous émouvoir à chaque coup de génie de Ian Paice, chaque envolée de Jon Lord, chaque hurlement de Ian Gillan, chaque solo de Blackmore... Et je revois encore ce con de Dubois, le CPE, nous coller un jour un avertissement parce que, pris par la musique, nous ne nous étions même pas rendu compte qu’il pleuvait et étions restés dans cette même position, allongés au centre de la cour sous une pluie battante… La pluie, nous, on s’en foutait. Ce qu’on voulait, c’était Deep Purple.

Entre 1987 et 1990, je ne vous mens pas, une fois par mois, le mercredi midi, après les cours, je prenais le métro et j’allais à Montrouge ou Châtillon, je ne suis plus certain, dans l’atelier d’André Thus, que les organistes de jazz connaissent bien, car il était à l’époque le seul à importer encore des orgues Hammond en France, mais surtout à restaurer les vieux modèles à roues phoniques, comme le fameux C-3 de Jon Lord. Et donc, le mercredi, j’entrais dans son atelier, j’essayais d’avoir l’air plus vieux que mon âge, et plus riche surtout, et je lui disais : « Cher ami, j’envisage d’acheter un C-3, ou peut-être un B-3… vous permettez que j’essaie ? ». Il riait, et il me répondait : « Comme le mois dernier ? Et vous voulez encore que je vous le règle pour que vous ayez le son de Jon Lord, c’est ça ? ». Je rougissais, et il me laissait jouer tranquillement, cabine Leslie à fond, overdrive à fond, reverb grande ouverte.
En 1990, j’ai travaillé comme barman à Villers-sur-mer pendant deux mois, et je n’ai pas dépensé un seul centime de ma paye et de mes pourboires. Pas un centime. Au bout de deux mois, bille en tête, je suis retourné enfin chez André Thus et avec les 16 000 francs que j’avais ainsi économisés – le premier argent que j’aie gagné de ma vie – j’ai pu, enfin, acheter mon premier orgue Hammond. Le Graal.
Il y a cinq ou six ans, par hasard, un jour, au Quai du Blues, sur l’île de la Jatte, je suis tombé sur André Thus qui accompagnait une chanteuse à l’orgue Hammond. À la fin du concert, je suis allé le voir, et – par politesse peut-être – il a dit qu’il se souvenait de moi, de ce petit chieur blondinet qui venait une fois par mois jouer sur ses Hammond… C’est ensuite avec un XB-1 (version plus moderne de la bête), que j’ai eu la joie orgasmique de jouer sur scène – dans un groupe monté avec le frère de Fabrice, d’ailleurs – de nombreux morceaux de Deep Purple, et donc de nombreux solos de Jon Lord : Perfect Strangers, Child in time, Demon’s Eye, Black Night, When a blind man cries, Smoke on the water, etc… Je peux encore aujourd’hui jouer chacun de ces morceaux les yeux fermés, et les interpêter sur scène, c’était tout simplement, chaque fois, un moment privilégié, merveilleux, où j’avais l’impression de marcher humblement dans les pas du maître… De toucher au rêve. C’était un peu comme si on m’avait proposé d’écrire un roman sur la machine à écrire de Stephen King…
Et puis, là, soudain, c’est un peu comme si le rêve prenait fin.

Jon Lord, c’est l’âme de Deep Purple. C’est le son de Deep Purple. C’est le classicisme déjanté de Deep Purple. C’est le jazz de Deep Purple. Mais ce n’est pas que ça.

Jon Lord, c’est aussi de longs solos de C-3 sur scène, endiablés, pleins de virtuosité, pleins de pains aussi (c’est bon le pain…), mais surtout pleins d’humour, qui étaient de grands moments de communion avec le public.

Jon Lord, c’est aussi le Concerto for group & orchestra, incroyable composition pour groupe et orchestre philarmonique, composé en 1969 et joué au Royal Albert Hall. J’ai eu la chance d’assister à deux nouvelles représentations de cette composition mythique, à l’occasion de ses 30 ans, en 1999, avec le London Symphony Orchestra : une fois à Londres, et une fois au Palais des Congrès à Paris.

Jon Lord, c’est aussi Gemini Suite et, surtout, le superbe et baroque Sarabande, joué en 1975 avec l’orchestre Philarmonique de Hongrie et un certain Andy Summers à la guitare, qui, deux ans après, rejoindra un autre groupe de légende… Police.

Jon Lord, c’est aussi Paice-Ashton-Lord, groupe de funk-soul créé avec Ian Paice, batteur de Deep Purple, et l’inénarrable Tony Ashton, chanteur moustachu à la voix teintée de single malt. De grands noms participèrent à cette formation, comme Peter Frampton ou Carmine Appice…

Jon Lord, c’est les plus belles parties claviers du groupe Whitesnake, avec lequel il s’ouvrira aux synthétiseurs, et surtout au Moog…

Jon Lord, c’était un ami et voisin de George Harrison, et il joua d’ailleurs sur son album posthume Brainwashed. Il joua aussi avec les Kinks (sur « You Reaaly Got me »), avec Eddie Hardin, avec Graham Bonnet, avec David Gilmour, etc…

Jon Lord, c’était tout simplement le musicien qui me touchait le plus, qui m’éblouissait le plus, qui me faisait décoller le plus – chacune de ses notes sont pour moi des mots que j’entends et sa mort me fait chier de chez chier de chez chier bordel de merde de bordel de merde."
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Killsark
Iron Man
avatar

Nombre de messages : 16480
Age : 49
Localisation : Nice
Date d'inscription : 19/01/2009

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 10:36

Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Jean-Louis
Heaven And Hell
avatar

Nombre de messages : 9852
Age : 65
Localisation : Bordeaux
Date d'inscription : 07/04/2010

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 10:45

Quel hommage cheers
Merci à vous, Phil et Purplexed. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 10:47

Jordan Rudess (Dream Theater) :
"I'm very sad to hear about the passing of Jon Lord. He was an inspiration to me!"
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 10:49

A la radio belge, sur Classic 21, cet après midi et le soir

L'hommage à Jon Lord continue sur Classic 21, diffusion du Making-of "Machine Head" de Deep Purple à 15h et séquence spéciale Jon Lord dans Classic 21 Rocks ce soir

vous pouvez écouter via le web

http://www.rtbf.be/classic21/

Merci à Pat25. Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 11:12

Hommage inattendu à Jon Lord. Vous retrouvez déjà le sourire, n'est-ce pas ?

Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 11:26

Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Blacky
Admin
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 60
Localisation : 14, lodge road, Aston, Birmingham !
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 12:34

il y a un petit encart dans le parisien, je le scannerai quand on me le filera..

_________________
"13" de BLACK SABBATH = 19/20 les doigts dans le nez !!!
 

Vive le sucre fabriqué dans l' Aisne (02)  !!
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 12:45

-Friends, ..We Lost The Most Iconic Rock Musician of Our Generation... Mr. Jon Lord ,,A Gentleman, a Friend, and an Amazzzing Musician.. May Our Lord Bless you, and Keep You...You will be Sadly Missed... Forever In Rock! ..
Craig Gruber

-Rusty Burns
Wow...Jon Lord formerly of Deep Purple passed away today...he was awesome and his music shaped my playing in a huge way...RIP Jon.

-Joe Bonamassa
I am extremely saddened to hear of the passing of Jon Lord this morning. I had the honor of playing music with him twice in my life. He was one of the nicest, humble and most talented people I have ever met. My thoughts and prayers are with his family right now. Rest in Peace my friend.
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 14:05

Candice Night a twitté cela il y a 13h :

"We are heartbroken to hear of Jon Lord's passing. Amazing man and musician. What better way to be remembered than through music? Legends never die..."

Merci à Fab. Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 15:11

Ian Gillan speaking about Jon on Planet Rock this afternoon. Missing the first bit where he relayed how the band were at the studio in the States when they got the news, and how they all sat around for a long time, feeling sad but also exchanging happy stories about their times with Jon. Listen for the rest. /Rasmus


Ian Gillan était l'invité de Planet Rock. Au moment d'apprendre la nouvelle, cet après-midi alors qu'ils étaient en studio aux Etats Unis, les membres du Pourpre se sont assis pour évoquer des anecdotes croustillantes.
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 16:17

-Ritchie Blackmore said:
Jon was not only a great musician, he was my favorite dinner companion. We are all deeply saddened. We knew he was sick but the word was that he was recovering and doing much better. This news came as a complete shock. Without Jon there would be no Deep Purple. He lives on in our hearts and memories.

-Steve Morse : Jon just died. I'm shocked and don't know what to do, so I'm going to try to tell you a little about Jon.

Jon was the powerhouse keyboard player that brought rock and classical directly together many times. The first was his timeless organ solo on "Highway Star". The next was his "Concerto for Band and Orchestra". I was able to perform with the whole band as it was played at Albert Hall before we toured extensively with it. Just weeks ago, I was able to play on a studio recording of Jon's concerto and share some heartfelt thoughts and words with him.

Jon was the guy that would stop us from giving up on an idea in songwriting because it wasn't immediately obvious. I remember him encouraging me in the studio to keep doing what I was doing as I played around with an idea that I was intrigued with. After writing something as amazing as his concerto, he still had the imagination to hear ideas on top of anything I suggested. He always had a regal, gentlemanly manner. Like any of us, he could get annoyed, but he would only show it with his wry and dry wit.

Mostly, he was upbeat and a pleasure for anybody to be around. His humor was right up my alley, with us exchanging ridiculous thoughts like,"If Brenda Lee married Tommy Lee, her new name would be Brenda Lee......" Or having him finish the tune when an announcement at an airport would start with several musical notes to get your attention. It's hard to give anecdotes that convey an ease that somebody could give you, but he sure had that ability. We all love people that will pay attention to our kids, and years ago he charmed my (then) 5 year old son, Kevin with a Donald Duck imitation even while he was being hurried to get out of the dressing room and go to the green room for after show greetings.

Jon retired from the endless DP tour schedule, but continued to do appearances with original material and performances of his concerto. I knew he missed the band he helped start, but at the same time couldn't stand the relentless travel. From time to time, we would see him on tour, and he would sit in with us. The last time we played, less than a year ago, at the Sunflower Jam at Royal Albert Hall, he had just come offstage from performing with Rick Wakeman. Later I talked with him and his wife about how strange it felt to look around at the keyboards and not see him there at Albert Hall. We promised to do something together. Soon thereafter, we all learned of his battle with Pancreatic cancer. I kept hearing hopeful, positive reports that they might be making progress, but this sudden death caught me totally unaware. I thought we would meet and do a recording project in the future when he recovered from the chemotherapy. Well, we sort of did, but I had to record it and send it to him, as we were in different countries.
If you have friends, family, especially kids, don't ever miss a chance to do or say something special....or simply appreciate the fact that they are there. One day, they won't be.

Steve Morse

-Twisted Sister's Dee Snider stated, "I just found out that Jon Lord from Deep Purple passed away. What an amazing musician and a true gentleman. We lost a great one ... RIP.”

-Iron Maiden offered, "Very sad to hear that Jon Lord has passed away.”

-Fish said "Rip Jon Lord. An absolute gentleman and ground breaking keyboard player. Great memories left for us all"

-Bryan Adams Tweeted "RIP Jon Lord - incredible organist for Deep Purple, one of my fave bands growing up."

-Asia's Geoff Downes said "Jon Lord bridged the keyboard gap between classic and heavy rock. Probably the only keyboard player to achieve that feat! Total respect!"

-Steve Hackett added "I'm saddened at the death of Jon Lord. A very nice man who brought the worlds of classical and rock music closer together."




Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 16:31

L'intervention de Ritchie Blackmore m'intéresse doublement, les autres sont très convenues. En effet, tout le monde sait que musicalement, les deux hommes étaient complices :

"Jon was not only a great musician, he was my favorite dinner companion. We are all deeply saddened. We knew he was sick but the word was that he was recovering and doing much better. This news came as a complete shock. Without Jon there would be no Deep Purple. He lives on in our hearts and memories."

Jon n'était pas seulement un grand musicien mais aussi mon compagnon de de dîner préféré. Nous sommes tous profondément tristes. Nous savions qu'il était malade mais les informations nous annonçaient qu'il se rétablissait. et qu'il allait beaucoup mieux. Cette nouvelle a fait l'effet d'un choc. SANS JON, Il N'Y AVAIT PAS DE DEEP PURPLE. Il vit dans nos coeurs et dans nos souvenirs. "


Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 16:39

Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 17:12

Je pense dans un proche avenir, une réunion de la Purple Family pour un concert-hommage serait souhaitable. Du moins, c'est mon avis...
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Jchristophe
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 2014
Age : 50
Localisation : Vaucluse
Date d'inscription : 04/11/2011

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 18:06

J'espere aussi bounce bounce bounce

Vraiment sympa l'hommage de télématin je trouve..
Revenir en haut Aller en bas
http://heavy-metal-kid.over-blog.com/
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 18:45

Une allusion au décès de Jon au JT de France 2.
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 22:26

En compagnie de Keith Emerson à la une de Keyboard Magazine en février 1994. La photo a été prise en 1993.

Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
BDC Iron
Sabbath Bloody Sabbath
avatar

Nombre de messages : 1781
Age : 37
Localisation : Moyon 50860
Date d'inscription : 03/11/2009

MessageSujet: Re: JON LORD   Mar 17 Juil 2012, 23:16

I was so shocked and saddened to hear the news of Jon's passing . Jon was not only a magnificent keyboard player and musician but a wonderful human being and a true gentleman.

I'm honoured to have had the opportunity to play together with him. We've lost a true legend but his music will live on in all of our hearts.

My deepest thoughts go out to his family.

R.I.P Jon, my friend.

Tony Iommi
Revenir en haut Aller en bas
http://www.bdciron.cpcscene.com/
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mer 18 Juil 2012, 05:27

J'ai été vraiment choqué et triste d'apprendre la nouvelle du décès de Jon. Jon n'était pas seulement un claviériste un musicien hors-pair mais un merveilleux être humain et un vrai gentleman.
Je suis honoré d'avoir eu l'opportunité de jouer avec lui. Nous avons perdu une vraie légende mais sa musique restera dans nos coeurs.

J'adresse mes pensées les plus sincères à sa famille.

Repose en paix Jon, mon ami.

Tony Iommi
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Blacky
Admin
avatar

Nombre de messages : 5269
Age : 60
Localisation : 14, lodge road, Aston, Birmingham !
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mer 18 Juil 2012, 11:31

l article du parisien:


_________________
"13" de BLACK SABBATH = 19/20 les doigts dans le nez !!!
 

Vive le sucre fabriqué dans l' Aisne (02)  !!
Revenir en haut Aller en bas
Phil
Admin
avatar

Nombre de messages : 69648
Age : 55
Localisation : 9 cube
Date d'inscription : 30/05/2007

MessageSujet: Re: JON LORD   Mer 18 Juil 2012, 11:35

Merci Blacky. Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://black-sabbath.board-realtors.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: JON LORD   

Revenir en haut Aller en bas
 
JON LORD
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» LORD ROCHESTER (Scotland) Paris (Picolo) jan 7 +THE MEGATONS
» Remix R.A.D.I.X (organisé par Beat Trotterz / Lord FAZ)
» [Split 7"] Wooden Stake/Druid lord
» Jon LORD (1941-2012)
» LORD FESTER COMBO

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black Sabbath :: Hors Black Sabbath :: Musique non Sabbath-
Sauter vers:  
Les forums partenaires